Phonologie du Français Contemporain

La Liaison


 Vitrine réalisée par Dr Annelise Coquillon

Introduction 

Il s’agit de présenter les grands traits de la liaison pour les enseignants et les apprenants du français à travers le monde. Chaque point sera illustré par des exemples écrits et sonores et sera commenté dans les détails dans chaque sous-section.

Cette vitrine liaison est innovante, en ce sens que, contrairement aux descriptions classiques de la liaison, les principes reposent ici sur un corpus de locuteurs en situation de conversation authentique, plus ou moins formelle, et reflètent ainsi l’usage de ce phénomène en français contemporain.

Nous nous appuierons en effet sur le corpus PFC, qui présente différentes variétés régionales de français parlées par des locuteurs d’âges différents et dans diverses situations de communication. Des exemples sonores, issus de ce corpus, seront souvent disponibles. Le code PFC du locuteur de l'extrait sera indiqué et permettra aux utilisateurs de prendre connaissance de l'origine géographique de ce locuteur, et de le retrouver dans la base PFC en ligne. Le mot concerné par la liaison sera également précisé, avec le codage liaison qui lui correspond (se référer au document codages PFC pour en savoir plus)

Les données PFC permettent entre autres de réaliser d’une part que certaines liaisons souvent décrites dans la littérature comme catégoriques ne sont pas systématiquement réalisées dans la réalité, mais aussi que certaines liaisons dites facultatives sont plus variables que d’autres. Ceci permet ici de donner aux apprenants une meilleure idée de la façon dont les Francophones traitent ce phénomène de la liaison.

La liaison est un phénomène très complexe dont la réalisation ou la non réalisation dépend de tout un ensemble de facteurs, plus ou moins prépondérants, qui seront présentés dans les rubriques qui suivent.

Dans les exemples, les consonnes latentes considérées sont signalées en rouge, le symbole  ˽  entre deux mots indique que la liaison est réalisée, et  //  qu’elle ne l’est pas. Une absence de marque indique ainsi que la liaison est variable (facultative).

Pour afficher les polices phonétiques vous devez installer préalablement la police phonétique Doulos SIL.

 Le plan de la vitrine est le suivant :

  1. Qu’est-ce que la liaison ? 

    1. Première approche 

    2. Pour aller plus loin 

  2. Caractéristiques principales de la liaison 

    1. Les consonnes de liaison 

    2. Lier la liaison 

  3. Types de liaison 

    1. CAT (catégoriques) 

    2. ERR (erratiques) 

    3. VAR (variables) 

  4. Facteurs de variabilité commentés 

    1. Lexique 

    2. Syntaxe 

    3. Morphologie 

    4. Prosodie 

    5. Phonétique 

    6. Longueur du mot°1 

    7. Fréquence des mots en contact 

    8. Nature de la consonne 

    9. Registre 

    10. Age 

    11. Variation géographique 

    12. Les liaisons « mal à propos »

 Références

    Bonami, O., Boyé, G. et Tseng, J. (2004). An Integrated Analysis of French Liaison. In: G. Jaeger (ed.), Formal Grammar 2004 Preproceedings. Nancy, France, 1-17.

    Bonami, O., Boyé, G. et Tseng, J. (2005). Sur la grammaire des consonnes latentes. Langages 158: 89-100.

    Bordal, G. et Lyche, C. (2008). La liaison en terre africaine. Journées PFC décembre 2008: Phonologie du français contemporain: variation, interfaces, cognition. 11-13 décembre 2008, Paris. (http://www.projet-pfc.net/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=51&Itemid=179)

    Côté, M.-H. (2005). Le statut lexical des consonnes de liaison. Langages, 158 : 66-78.

    Coquillon, A. et Astésano, C. (2008) : A multiparametric phonetic investigation of liaison in standard and meridional French. Colloque PFC international 2008: Structures des français en contact, 26-28 Juin 2008, Nouvelle-Orléans, USA. (http://www.projet-pfc.net/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=62&Itemid=179)

    De Jong, D. (1994). La sociophonologie de la liaison orléanaise. In: C. Lyche (ed), French Generative Phonology : Restrospective and Perspectives, AFLS/ESRI, 95-130.

    Delattre, P. (1966). Studies in French and Comparative Phonetics. The Hague: Mouton.

    Durand, J. et Lyche, C. (2008). « French liaison in the light of corpus data». Journal of French Language Studies 18(1) : 33-66.

    Encrevé, P. (1988). La liaison avec et sans enchaînement. Paris: Seuil.

    Eychenne, J. (2007) « Documentation de la plateforme PFC (version 1.0) ». In S. Detey & D. Nouveau (eds). Enjeux descriptifs, théoriques et didactiques, Bulletin PFC n° 7, ERSS, Toulouse-Le Mirail, 41-54. (voir aussi : http://www.projet-pfc.net/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=8&Itemid=179)

    Fougeron, C. (2007). «Corpus-based studies of phonological phenomena in French», Department Meeting, Edinburgh University, Edinburgh, Ecosse. (http://ed268.univ-paris3.fr/lpp/pages/EQUIPE/fougeron/CF_pub/productionCF.htm)

    Léon, P. (1992). Phonétisme et prononciations du français avec des travaux d’application et leurs corrigés. Paris : Nathan.

 

PrintEmail